Tiramisu, ti amo

J’ai récemment eu la chance d’aller quelques jours en Italie. J’ai assisté à la remise de diplôme d’une amie et j’en ai profité pour apprendre une recette traditionnelle, le tiramisu. La version que je vous présente est végétarienne, c’est à dire sans produit laitier d’origine animale. Personnellement je le trouve vraiment tout aussi bon et bien plus digeste.

20170330_222640

Temps de préparation : 20 min.  + 1 nuit de repos

Ingrédients (pour un petit tiramisu, env. 4 pers.) :

  • 20cl de crème de soja
  • 1 yaourt de soja
  • 1 pincée de curcuma
  • 1 cuil. à café de sucre cassonade (pas obligatoire)
  • env. 20cl de café serré
  • 1 cuil. à café de rhum
  • De la poudre de cacao amer

Préparation :

  1. Préparez le café, ajoutez un peu de rhum, réservez. Faut qu’il refroidisse.
  2. Dans un saladier, battre la crème de soja. Ajoutez ensuite le yaourt de soja, le curcuma et le sucre cassonade. Le curcuma n’est pas là pour donner du goût mais pour donner un aspect « blanc d’œuf ». Arrêtez de battre quand le mélange est homogène et onctueux.
  3. Dans un plat rectangulaire, répartissez 1/3 de la préparation crémeuse.
  4. Recouvrez de chocolat amer, vous pouvez utiliser un chinois pour que la poudre soit bien fluide.
  5. Dans une assiette mettre un peu de café, prendre les boudoirs un par un et les imbiber de café. Je vous conseille de ne pas les tremper directement dans la tasse vous risqueriez de les casser rapidement, de plus au contacte de l’assiette le café refroidit très rapidement. Ajoutez du café au fur et à mesure qu’il disparaît.
  6. Déposez les boudoirs au fur et à mesure sur la couche de chocolat.
  7. Recommencez les opérations,
    • recouvrir les boudoirs de crème (1/3),
    • puis de chocolat amer,
    • ensuite les boudoirs imbibés.
    • Recouvrez les boudoirs de crème
    • et finissez par le chocolat amer.
  8. Arrive l’étape la plus difficile –> Réserver le plat au frigo au minimum 1 nuit avant de déguster.

Alors qu’en pensez-vous ? L’essayer c’est l’adopter. La famille de F. prépare aussi ce tiramisu avec des fraises, il faut remplacer le café par des fraises réduites en jus. Je vais rapidement essayer, ça doit être tout aussi bon.

Poke Bowl

Non non je ne joue pas à un jeu avec des petits montres, c’est le nom d’une recette aux origines hawaïennes. Très facile à réaliser, plus simple que les sushis, la bonne idée c’est qu’on peut adapter les légumes en fonction de la saison ! img_20170115_130636_189

Temps de préparation : 20 min

Ingrédients (pour 2 personnes) : 

  • Pour la marinade :
    • 2 cuil. à s. de sauce soja salé
    • 2 cuil. à s. de vinaigre de riz
    • 1 pincée de paprika
    • 2. cuil. à s. d’huile de sésame
    • 1,5 cuil. à s. de graines de sésame
    • 1 cuil. à s. de gingembre émincé
    • 250 g. de filet de saumon frais
  • 1 avocat
  • 1 belle carotte
  • 120 g. de riz (2 verres)
  • quelques brins de ciboulette
  • 1 cuil. à s. de vinaigre de riz

Préparation : 

  1. Coupez le saumon en dés, ni trop petits, ni trop gros.
  2. Dans un saladier, mélangez la sauce soja, le vinaigre de riz, le paprika, l’huile de sésame, les graines de sésame, le gingembre. Ajouter le saumon. Réserver au réfrigérateur.
  3. Faire cuire le riz comme indiquer sur le paquet.
  4. Pendant la cuisson, taillez les légumes, les carottes en julienne, l’avocat en fines tranches.
  5. Quand le riz est cuit, l’égouttez et le rincez à l’eau froide. Une fois qu’il est refroidit ajoutez 1 cuil. à soupe de vinaigre de riz et bien mélangez.
  6. Dans 2 assiettes, répartissez le riz, les légumes et le saumon mariné. Pour finir ajouter un peu de ciboulette ciselée.

A vos marques, prêt, dégustez!!! Vous pouvez changer les légumes ou les herbes, remplacer le saumon par du thon.

–> This recipe is even better if you prepared it with your amazing roomate

Willkommen bei Berlin 1989

Depuis une semaine un nouvel espace a ouvert entre l’arrêt de tram et chez moi, il fallait absolument tester !

BERLIN 1989 ! Installé à Petit Port ce bistrot propose, comme son nom l’indique, des spécialités allemandes à boire et à manger. J’ai eu l’occasion d’y aller 2 fois, la bière, les spätzle, le café ZUPER gourmand… Tout était bon.

Menu : Pâtes + dessert + boisson –> 11€
Rapport qualité / plaisir : 4/5

L’espace est très accueillant, bien décoré, l’extérieur est bien aménagé et l’intérieur est tout aussi sympa.
Le midi le restaurant est victime de son succès, réservation conseillé.

N’hésitez pas à me faire signe si vous voulez aller boire un verre. 

Le Vin vivant, bar à vin nature

Deuxième fois qu’on se retrouve à cette adresse, deuxième fois qu’on ADORE ! Ce caviste, situé au 93 de la rue du Maréchal Joffre, propose aussi une petite restauration midi et soir. Hier soir petite virée en famille,  on vient pour manger et surtout pour boire (Modération n’était pas invitée !). 

wp_20160920_007Avant de s’attarder sur les vins, je vous présente mon menu, (tout est à la carte à des prix abordables) :
Entrée : Carpaccio de champignons, accompagné de saumon fumé (d’Écosse)
Plat : Tartine de boudin noir et oignons caramélisés accompagnée d’une salade
Dessert : Moelleux au chocolat et caramel au beurre salé (fleur de sel de Noirmoutier).

Mes 2 partenaires de la soirée ont aussi testé les rillettes de maquereau au poivre et citron vert, des saucisses (type vraies knacks) accompagnées d’une purée maison et une panna cotta à la vanille et coulis de mangue. Aucune déception sur aucun plat, tout était bon !

La carte propose peu de choix mais les produits sont superbes et bien cuisinés.

Et avec ça, qu’est-ce qu’on boit ? On boit du vin au verre, suggéré par la caviste qui connait parfaitement les vins, les vignes, les vignerons, les accords… On se laisse guider, on cherche un peu en dégustant à l’aveugle et on est toujours étonné par ce qu’on goutte.

Pour tous ça sera un muscadet légèrement pétillant pour l’apéritif, ensuite en fonction des plat on découvre pleins de vins naturels (sans sulfites ajoutés). Pour moi une cuvée Nedj-ma-15 de l’accompagnateur « Le raisin et l’Ange » (cépage : viognier) et un Raffut de Sylvain Bock (cépage : pure syrah). Mes accompagnateurs ont découvert un pinot gris vinifié par « Les Hulottes » et un « Mystère », vin de l’ardèchois Grégory Guillaume.

L’accueil est très sympathique, peu de tables donc la caviste a le temps de nous faire goûter les vins et de nous en parler en communiquant sa passion.

Pour 3 personnes, entrée/plat/dessert accompagnés de 11 verres de vin : 122€.
Rapport Qualité / Plaisir : 4,5/5

p.s: ne pas rater la visite des toilettes, je ne vous spoile pas cette surprise.  

 

 

En septembre, Tous au Restaurant !

tousaurestaurant

Tous à vos claviers, le 12 septembre à 10h les réservations pour l’édition 2016 de l’opération « Tous au Restaurant » seront possibles.

Tous au Restaurant est une animation nationale, les restaurateurs participants proposent de découvrir leur établissement pendant 2 semaines avec le slogan : « Votre invité est notre invité » !  

En 2014 et 2015 cette opération nous a permis de découvrir 2 restaurants : L’Orée du Bois à Orvault et Clémence à Saint Julien de Concelles. A chaque fois nous avons payé un seul menu pour 2 personnes, le menu proposé est spécifique à l’opération. Cela permet de découvrir des lieux d’exceptions, l’Orée du bois a été une très belle découverte, de l’apéritif au dessert.

Cette année 25 établissements participent en Loire-Atlantique, parmis lesquels Le Romarin (Sautron), La Villa Mon Rêve (Basse Goulaine), La table des Roy (Nantes) et L’Atlantide (Nantes).

Connaissez-vous ces restaurants ? Avez-vous des préférences ? Les réservations sont limitées et se remplissent rapidement, n’attendez pas pour réserver une table pour deux ou plus.

Robe Macaron

De retour après quelques jours de vacances… 

Je vous propose de revenir avec moi sur mon défi de cet été, au niveau couture, réaliser moi-même la robe que je porterai au mariage d’une amie !

La première étape était de chercher un modèle qui puisse convenir à mes formes, j’ai rapidement choisie de réaliser la robe « Macaron » de Colette. J’adore ces courbes.
Pour le tissu j’ai trouvé mon bonheur chez « Un chat sur un fil », cette robe sera miel et avec un tissu à motif attrapes-rêves. Ces couleurs semblent parfaites pour l’été.

Ensuite le plus compliqué, réaliser la robe! Pour cela j’ai été accompagnée par Claire de 36 bobines. Nous avions prévu 2 séances de 3h, ça a débordé mais j’ai appris énormément avec son aide. En arrivant j’ai découvert le travail de préparation du cours réalisé, Claire a réalisé la robe pour elle-même afin d’appréhender les difficultés techniques (nb de pièces, plis, pinces, ceintures, courbes, fermeture invisible…). A la vision de sa création je trouvais le modèle encore plus joli qu’en photo. Je ne regrette pas le temps passé avec 36 bobines, j’ai appris énormément (placer les aiguilles, la fermeture invisible, les plis, réaliser une toile pour adapter la robe à sa taille…). Encore merci pour sa patience.

 

WP_20160714_009La photo n’est pas terrible (lumière et robe un peu froissée) faut que je trouve le temps de la refaire. Désolée

Tomates séchées et confites

Cadeau de l’été, pour faire plaisir et se faire plaisir, les tomates séchées maison c’est vraiment simple à réaliser et très bon dans les salades. tomate_sechee

Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 1h30 à 2h

Ingrédients :
– 500 gr de tomates qui n’ont jamais vu un frigo
2 gousses d’ail
– des herbes de Provence
– de l’huile d’olive

Préparation :

  • Préchauffer votre four a 120° en chaleur tournante.
  • Passer les tomates sous l’eau, les essuyer. Les couper en deux.
  • Éplucher l’ail et enlever les germes, ensuite soit vous le pressez soit vous le taillez finement.
  • Sur une plaque recouverte d’un papier cuisson déposer les moitiés de tomate, côté peau sur la plaque. Ajouter un filet d’huile d’olive, saupoudrer d’herbes de Provence et d’ail.
  • Enfourner environ 1h30 à 120°, les tomates doivent confire et non brûler. Vous pouvez aller jusqu’à 2h, plus c’est long meilleur c’est.
  • Quand c’est prêt mettre les tomates dans un bocal propre, recouvrez d’huile d’olive.

La recette pourra être adaptée, changez les herbes, ajoutez un peu de sucre sur des tomates trop acides…

Je n’ai jamais conservé plus d’un mois les bocaux, c’est trop bon ! En stérilisant les pots (les enfourner 10min. dans un four à 110°, remplir, fermer et les retourner) ça doit se conserver tout l’hiver.

Mauve balnéaire

Il y a le ciel, le soleil et la Loire …. et une super installation organisée par le Voyage à Nantes, « Mauve Balnéaire » sur les anciennes grèves de Mauve sur Loire. WP_20160809_009

Nous avons testé avec F. ce soir, le temps s’y prêtait bien et le food-truck installé cette semaine est une bonne référence (B-Gourmet 😉 )  L’équipe du Mit a créé un très beau décors sur la plage de Mauve, pour profiter du soleil, faire un pique-nique sur les tables mises à disposition, ou profiter des animations le soir et week-end.

Plus d’informations là –> http://bit.ly/MauvesBalneaire

Tous les soirs un food-truck s’installe et le week-end des animations sont organisées pour tous. Merci le VAN !

Tarte abricot / romarin

L’ingrédient principal de cette recette est simple : le soleil ! Pour avoir de bons abricots. Et comme j’aime bien les associations d’herbes et fruits (par exemple : fraise / basilic, citron / basilic) on trouvera ici du romarin de mon jardin.

Temps de préparation : max. 1h
Temps de cuisson : 2 x 10min

Ingrédients :
– 1 pâte brisée
– 1 œuf
– 100g de sucre glace
– 125 d’amande grillée en poudre
– 100g + 50g de beurre
– 18 petits abricots
– 1,5 cuil. à s. de confiture (j’ai pris de la confiture fraise/abricot)
– 2 branches de romarin (équivalent 3 cuil. à s.)

Préparation : 

  • Préchauffer le four à 180° chaleur tournante et pendant qu’il chauffe préparer sa pâte maison ou la sortir du frigo. Si comme moi vous avez choisi une pâte toute prête attendre 5 min avant de l’étaler. Ensuite la mettre dans le plat à tarte, piquer et faire cuire à blanc pendant 10 minutes.
  • Pendant que la pâte cuit, mélanger 100g de beurre fondu, l’amande grillé en poudre, le sucre glace et l’œuf. Etaler cette préparation sur la pâte et remettre au four au moins 10 minutes.
  • On en vient aux abricots, après les avoir laver, les ouvrir en deux pour enlever les noyaux. Prendre une moitié des abricots, les mettre dans une casserole avec les 50g de beurre, le romarin et la cuillère et demi de confiture. On peut la remplacer par du sucre (2 cuil. à s.). Laisser compoter  15 minutes en remuant de temps en temps.
  • Pour finir sortir le fond de tarte du four, y déposer les abricots crus restant, côté noyau sur la tarte. Arroser de la préparation chaude.
  • Et pour finir l’étape la plus difficile, attendre que ça refroidisse un peu avant de déguster.

0892011b-4251-4837-9d31-88ef937d99ef_full

Recette adaptée de celle proposée par Madmoizelle.

Cette recette fonctionne très bien avec de l’amande en poudre simple, du sucre ou du miel et des gros abricots. A vous de jouer ! et dites moi si vous avez apprécié.

Une églade sur l’île d’Oléron… Chez Mamelou

7 ans que j’entends parler des vacances de la famille M./R. sur l’île d’Oléron. Ils se rendent sur l’île depuis 1956 ! Leur petit rituel c’est d’aller manger une églade « Chez Mamelou » dès qu’ils ont posé le pied sur l’île.

Une églade ? C’est une spécialité locale, des moules cuites avec des aiguilles de pin. Un délice ♥, faut y aller directement avec les mains.

Mamelou ? Une cabane de pécheur avec vue sur le chenal de la Baudissière, une belle terrasse, des produits simples et bons, accompagné de vins du coin. Exactement ce que je cherche en vacances. Ouvert du mardi au dimanche, de juin à septembre, réservation obligatoire.

A vos verres de pineau des Charentes.